(Accueil ABM Rennes - animation)
Un mariage au Cambodge
 
Il est 5h30 ce matin à Siem Reap. Le jour va bientôt se lever et pour la deuxième fois nous sommes réveillés par un orchestre aussi bruyant que matinal. Rik, notre guide cambodgien, nous explique : « Janvier est la saison des mariages. La fête dure en général deux jours et un orchestre anime l'événement de l'aube jusqu'au coucher du soleil ».
Le mariage est une étape essentielle dans la vie des Cambodgiens et les traditions qui y sont liés n'ont pas fini de nous surprendre. D'ailleurs, aujourd'hui, Rik devrait être au mariage d'un de ses amis si son travail de guide ne le retenait avec nous. Sa mère le remplacera lors de la cérémonie et apportera le cadeau aux mariés. Il ne serait pas convenable qu'il ne se fasse pas représenter !

 
A la traversée d'un petit village, sur la route de Battambang, un étonnant cortège vient à notre rencontre. Rik arrête la voiture : « C'est la famille du garçon qui se rend chez les parents de la future mariée. A l'avant du cortège, les parents portent les boîtes de bétel dont nous a parlé hier soir Madame Nou Phum ».
 
Cette vieille dame enseignait le français lorsqu'elle était plus jeune. Elle a miraculeusement échappé aux rafles des Khmers Rouges. A 72 ans elle ouvre toujours sa maison aux visiteurs, moyennant quelques dollars pour en assurer l'entretien, et se fait un plaisir de conter les coutumes et traditions locales. Elle nous a venté les bienfaits de la chique de bétel pour l'entretien et la santé des dents et a insisté sur son importance dans la cérémonie du mariage.

La noix d'arec et la chaux éteinte enveloppées dans une feuille de bétel forment une petite boule qui, lorsqu'on la chique, entretient l'émail et rafraîchi l'haleine, accessoirement elle colore aussi lèvres et gencives d'un rouge intense. Tous les ingrédients pour fabriquer la chique ainsi que le baume et l'huile de coco pour hydrater les lèvres sont soigneusement rangés dans une boîte en bois ou en métal délicatement travaillée, appelée « boîte de bétel ». Ces boîtes jouent un rôle important lors de la cérémonie de mariage.

 

 
Une longue préparation
Certains mariages sont encore arrangés par les familles sans le consentement des intéressés. Mais aujourd'hui, le plus souvent, les jeunes se choisissent.
La préparation du mariage est longue et nécessite de nombreux contacts entre les parents des deux familles.

Les fiançailles
Le garçon et ses parents se rendent chez la jeune fille avec de nombreux cadeaux. Si les parents de la jeune fille acceptent le mariage, un échange de bagues officialise la cérémonie et les parents chiquent ensemble le bétel.

La cérémonie
Elle se déroule chez les parents de la jeune fille mais tous les frais sont à la charge des parents du garçon. On installe une grande tente devant la maison pour accueillir les convives. Dès le lever du jour, un cortège composé du garçon, de ses parents, de sa famille et des musiciens part de la maison du garçon pour se rendre à la maison de la jeune fille. Les invités sont pléthore. En ville les mariages réunissent généralement entre 500 et 1500 convives, en campagne c'est un peu moins, entre 200 et 500 tout de même.
Les invités paient leur repas mais le coût d’un mariage demeure exorbitant. Pendant deux jours, cérémonies et repas vont se succéder, entre la dot, les bijoux offerts à la mariée, la location des costumes et accessoires, les musiciens... la famille du marié devra débourser entre 10 000$ et 15 000$. De plus il n'est pas question de déroger à la coutume, la mariée devra changer sept fois de robe pendant les deux jours que dure la cérémonie.
Les moines et bonzes qui n'auraient pas respecté toutes les prières et bénédictions sont passibles d'amendes.
Le nouveau couple n’est pas censé cohabiter avant le mariage et, encore aujourd'hui, un couple qui ne respecterait pas la tradition s’exposerait à l'opprobre générale et la honte retomberait sur leurs familles.

Au mariage de Sopheary, notre charmante guide à Phnom Penh, il y avait 800 convives. Pour conforter ses explications elle nous a gentiment fait cadeau de quelques unes de ses photos de mariage, grand merci Sopheary !
Extrait du carnet de voyage de Clément Lièvre - février 2014
Texte et photos : Catherine et Clément Lièvre
 
Les dates à retenir
Copyright © 2010 - 2017  ABM-Rennes. Tous droits réservés.